mardi 16 février 2016

Apple

Travail des enfants dans les mines de cobalt: Apple, Samsung, Microsoft, etc., pointés du doigt
Selon un rapport d’Amnesty International, les enfants sont employés dans les mines de Cobalt de la République Démocratique du Congo, un composant essentiel des batteries utilisés dans nombre de produits électroniques.
En 2014, l’UNICEF a estimé qu’environ 40 000 jeunes garçons et filles travaillaient dans l’ensemble des mines au sud de la RDC, la plupart impliquant l’extraction de cobalt. Les enfants travaillent jusqu’à 12 heures par jour dans les mines, à transporter des charges importantes, pour un salaire quotidien oscillant entre un et deux dollars.
L’exposition chronique à la poussière contenant du cobalt peut éventuellement résulter en une maladie pulmonaire mortelle connue sous le nom de « fibrose pulmonaire aux métaux durs ». L’inhalation de particules de cobalt peut également causer « une sensibilisation des voies respiratoires, des crises d’asthme, un essoufflement et un affaiblissement des fonctions pulmonaires ». En outre, un contact cutané prolongé avec ce minerai peut aboutir à des cas de dermatite. Cependant, les chercheurs ont découvert que la vaste majorité des mineurs travaillant de longues heures chaque jour au contact du cobalt ne disposaient pas de l’équipement de protection le plus élémentaire, à savoir des gants, des combinaisons ou des masques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire