vendredi 21 septembre 2018

Homophobie :

Arnaud Gagnoud et son ami viennent d’assister au spectacle « d’une amie et collègue ». Alors qu’ils l’attendent après le spectacle, les deux hommes se « serrent dans les bras ». « Un câlin. Juste un câlin », explique le comédien.
Trois jeunes qui se trouvaient de l’autre côté de la rue s’approchent du couple et l’insulte. Ils exigent que les deux hommes quittent « leur quartier » où « y a pas de PD ». Ce qu’Arnaud Gagnoud et son ami refusent. Un quatrième garçon, « un gamin qui paraît avoir 12 ans », arrive. Puis un cinquième et un sixième. « Insultes, bousculades, menaces » s’enchaînent. L’un des jeunes arrivé à scooter, « détache son casque, le retire et [me] frappe avec. Deux coups portés à la tête », détaille le comédien.
Des spectateurs du théâtre portent alors secours au couple et le mettent à l’abri. Arnaud Gagnoud est victime d’un « traumatisme facial, avec ecchymose et œdème pré-orbitaire. sept points de suture et plusieurs jours d’ITT ».

vendredi 14 septembre 2018

CRÉER DES PONTS ENTRE LES PEUPLES ISRAÉLIENS ET PALESTINIENS.

UN COEUR POUR LA PAIX fait opérer gratuitement des enfants palestiniens souffrant de malformations cardiaques graves, souvent mortelles, à l'hôpital Hadassah de Jérusalem par des équipes de médecins israéliens et palestiniens travaillant main dans la main.
- 1200 échocardiographies réalisées chaque année en Cisjordanie.
- 5 médecins palestiniens formés à l'échocardiographie et/ou au cathétérisme.
- 197 médecins généralistes formés au besoin de dépistage précoce.
- 1 conseillère en génétique palestinienne formée.
- 2 techniciens formés : 1 en échocardiographie et 1 en stress-test et Holter.
- Un sytème de permanence de nuit pour permettre aux enfants de Cisjordanie malades du coeur d'être hospitalisés la nuit à l'hopital Hadassah
- 6 échocardiographes portables permettent le diagnostic et le suivi des enfants en post-opératoire en Cisjordanie.