lundi 11 novembre 2019

jeudi 7 novembre 2019

les « manip radio »

« Tout le monde a besoin de nous, mais personne ne nous connaît. Nous sommes les seuls à savoir faire fonctionner les machines. »
Ils sont indispensables au service d'imagerie médicale d'un hôpital. Ils assurent les scanners, IRM, radios, le traitement de radiothérapie, la scintigraphie, l'échographie, le tepscan, l'électrophysiologie...
Les agents demandent une meilleure rémunération. Ils ne touchent ni la prime Buzyn (100 euros par mois) pour les urgences, ni la prime Veil (100 euros par mois également) destinée au personnel soignant. Le salaire des manip radio démarre à 1.800 euros bruts par mois et atteint 1.860 euros bruts au bout de cinq ans. « On a un salaire de base inférieur aux autres bac+3 de l'hôpital, souligne Pierre Macsay. On ne se soucie pas de nous. Nous sommes en contact avec le sang, le vomi, les matières fécales. On fait des prises de sang, on perfuse les patients... Dans notre première année de formation, nous devons développer nos compétences de soignants. »

lundi 7 octobre 2019

mardi 1 octobre 2019

Hommage aux bénévoles des associations d'Aide aux SDF.


Aux côtés de ceux qui sont en détresse de par leur parcours chaotique. Le problème du logement est crucial car de lui découle bien des aspects : éducation, alimentation, travail, loisirs, culture… Rien de tout cela n’est possible quand le logement fait défaut en dépit d’une loi sur le droit au logement qui n’a été qu’un leurre.
Une femme expulsée de son appartement avec ses trois enfants, une infirmière se retrouvant à vivre dans sa voiture, une autre femme expulsée et dépossédée de tous ses effets, une autre encore expulsée avec son fils handicapé, beaucoup privés de leurs vêtements, tous démunis et totalement livrés à eux-même, voilà quelques cas concrets qui sont présentés à notre stupéfaction.
"C'est Nabum"

lundi 30 septembre 2019